© pixarno, Adobe StockLa Gendarmerie et la Police nationale française vont être équipées de nouveaux appareils mobiles de Crosscall.La Gendarmerie et la Police nationale française vont être équipées de nouveaux appareils mobiles de Crosscall.Les Français mettent en œuvre ce dont nos politiques ne se lassent pas de discuter, à savoir des solutions nationales ! Pendant les quatre années à venir, la Gendarmerie et la Police nationale misent sur une solution purement française en matière d’appareils mobiles fournis par Crosscall et Orange Business Services.

Vous vous souvenez ? Du fait de la pandémie et des problèmes d’approvisionnement qu’elle a engendré dans tous les types de secteurs, de nombreuses voix se sont élevées ces derniers mois pour demander à ce que la Suisse veille dorénavant plus fortement à son indépendance vis-à-vis de l’étranger et qu’elle développe et construise les produits et technologies essentiels dans un cadre national. Lors d’un récent appel d’offres émis par le Ministère de l’intérieur français, la France a donné l’exemple en ce sens. En effet, il a été décidéque deux fournisseurs nationaux, en l’occurrence Crosscall et Orange Business Services, prennent en charge l’approvisionnement des forces d’intervention de la Gendarmerie et de la Police nationale durant les quatre années à venir. Jusqu’à présent, cette confiance avait été accordée aux équipements du constructeur japonais Sony.

Crosscall à la place de Sony

Dès le mois de novembre 2021 et jusqu’en 2024, Crosscall, entreprise spécialisée dans les smartphones et tablettes résistants, fournira plus de 220 000 terminaux équipés des applications correspondantes. L’opérateur, Orange Business Services, quant à lui, s’occupera de la mise en réseau, sécurisée, rapide et qualitative des appareils.

D’après Crosscall, ce furent notamment « la compatibilité avec les normes de la radiocommunication mobile privée, respectivement de la sécurité publique, ainsi que la robustesse, la longévité et l’endurance des terminaux » qui ont permis de remporter le marché, sans oublier le respect des conditions d’utilisation très rigoureuses que la police française avait formulées en amont de manière détaillée dans un cahier des charges de près de 500 pages.

© fabricantLes smartphones de la série CORE-X4 sont étanches aux liquides, résistants aux chocs et disposent de l’interface ronde et magnétique X-LINK typique sur le dos de l’appareil.Les smartphones de la série CORE-X4 sont étanches aux liquides, résistants aux chocs et disposent de l’interface ronde et magnétique X-LINK typique sur le dos de l’appareil.Des appareils résistants, un réseau fiable

Plus concrètement, les forces d’inter­vention françaises seront dotées de 200 000 smartphones optimisés de type CORE-X4 Neo et de 20 000 tablettes de type CORE-T4 NEO de Crosscall pour satisfaire aux exigences particulières des forces de sécurité. Tous les terminaux sont équipés de cartes SIM Orange spécifiques et sont compatibles avec la solution PC STORM. Les forces d’intervention sont ainsi assurées de bénéficier de mécanismes de priorisation et de préemption en faveur d’une sécurité et d’une fiabilité maximales des communications, même en cas de très forte fréquentation, voire d’encombre­ment des réseaux mobiles locaux.

Plus de 60 applications

Lors d’interventions mobiles, les nouveaux terminaux donnent la possibilité aux policiers et gendarmes d’utiliser, en temps réel, des solutions de communication de groupe enrichie « Push-to-X » (voix, texte, photo, vidéo). Ils ont par ailleurs accès à plus de soixante applications spécifiques à leur activité ainsi qu’aux banques de données qui y sont reliées, notamment pour la vérification en temps réel de la véracité et validité des permis de conduire. Les policiers et gendarmes seront également en mesure d’établir des rapports officiels. Une nouvelle solution de travail mobile est par ailleurs testée pour permettre aux utilisateurs de se servir des appareils mobiles avec des écrans passifs à la place de l’ordinateur.

Renforcés et sécurisés

© fabricantLa tablette de la série CORE-T4 de Crosscall a été développée pour une utilisation dans des conditions extrêmes et dispose d’un géo-positionnement par satellite de la dernière génération.La tablette de la série CORE-T4 de Crosscall a été développée pour une utilisation dans des conditions extrêmes et dispose d’un géo-positionnement par satellite de la dernière génération.Les terminaux développés par Crosscall ne possèdent pas de coque de protection supplémentaire pour les protéger des chocs, de la poussière et des chutes selon la norme MIL STD 810G, ils sont étanches (IP68) et équipés de batteries de grande autonomie. L’écran renforcé avec du Gorilla Glass se laisse manipuler même sous la pluie, sous l’eau et avec des gants. Le système d’exploitation est une solution « Google Android Open Source Project », sans overlay du constructeur ou de l’opérateur. Le Ministère de l’intérieur français installe ainsi son propre overlay de sécurité sur le système Android apuré. L’opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés (OSIIC), une entité du secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) en est le développeur. L’objectif est de crypter l’ensemble de la communication et de sécuriser toutes les applications mobiles ainsi que la totalité des données stockées sur le terminal.

Le système magnétique est pratique

La fixation magnétique X-Link, située sur le dos de l’appareil, est typique à Crosscall et particulièrement ingénieuse. Grâce à elle et aux adaptateurs correspondants, le terminal se fixe n’importe où, que ce soit au bureau, dans la voiture, sur la sangle de bras ou de poitrine ou sur un trépied. De plus, la fixation X-Link est une interface permettant la charge par induction de la batterie et le transfert rapide des données.

Les services d’urgence sont toujours là quand la situation se complique. L’équipe de la First Responder Coffee Company les épaule avec des spécialités de café, quant au « Rescuers’ Fund », il permet de financer des projets en faveur d’une meilleure acceptation et reconnaissance du travail réalisé dans les services d’urgence. Noir, chaud, corsé – et en fonction du goût et de la situation, avec ou...
Fondée en 1969 par Oskar Thüler, la société mb-microtec AG est bien connue dans le secteur de la sécurité. D’abord équipementier pour fusils semi-automatiques suisses en 1971, la société lance en 1989 la première montre au monde à cadran et aiguilles auto-éclairantes. Et présente aujourd’hui une autre innovation mondiale. En 1969, le jeune physicien suisse Oskar Thüler inventa le tube de verre...
Les derniers mois ont montré que l’hygiène au poste de travail était importante. Alors qu’il est possible d’imprégner aisément ses mains de produits désinfectants, beaucoup se demandent : « Comment puis-je rendre les appareils fragiles hygiéniquement propres ? » C’est très simple : avec l’appareil désinfectant par UV-C de CleanSlate Pendant leurs interventions, les services d’urgence sont amenés...
Une toute nouvelle génération de dispositifs de sauvetage a été lancée en août 2021 par la société LUKAS Hydraulik GmbH sise à Erlangen en Allemagne. Les appareils de la série « e3 » disposent d’un tableau de bord d’indication de performance, offrant ainsi plus de sécurité, d’efficacité et d’intelligence. La société LUKAS Hydraulik GmbH est bien connue des sapeurs-pompiers. En effet, la...
Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.