© Twitter / WikimediaMenacée au domicile par son ami, Ethan Nickerson, Cheryl Treadway, une Américaine très astucieuse, alerta la police via sa commande en ligne auprès de la succursale Pizza-Hut située à proximité.Menacée au domicile par son ami, Ethan Nickerson, Cheryl Treadway, une Américaine très astucieuse, alerta la police via sa commande en ligne auprès de la succursale Pizza-Hut située à proximité.C’est dans la détresse que l’homme est le plus créatif. Les grandes inventions sont souvent faites en période de crise et les hommes en situation d’urgence font preuve d’une inventivité stupéfiante pour attirer l’attention des sauveteurs.

La majorité des personnes interrogées sur leur manière d’alerter les sauveteurs, ont répondu qu’elles « appelleraient à l’aide » en situation de détresse. Mais que faire lorsque les appels ne peuvent pas être entendus ? Ou que l’on ne peut ou ne veut pas appeler, car les sauveteurs potentiels ne seraient pas les seuls à entendre les cris, mais aussi la personne qui nous menace ? Sept articles factuels présentent les méthodes bizarres de communication utilisées avec succès par les personnes en détresse depuis 2015.

Écrire au lieu d’appeler

Au mois de juillet 2017, à Corpus Christi au Texas, un mécanicien s’est retrouvé prisonnier dans un minuscule local situé derrière un guichet automatique de la Bank of America alors qu’il était en train de remplacer la serrure de la porte. Le problème : l’intervention eut lieu un mercredi, jour de fermeture, aucun bouton d’appel d’urgence n’était à proximité et son portable était resté dans la voiture. Il entendait les gens retirer de l’argent, mais ceux-ci ne pouvaient percevoir ni ses appels à l’aide ni ses martellements. Dans son désespoir, l’homme eut l’idée d’écrire le message suivant sur des petits morceaux de papier : « Aidez-moi ! Je suis coincé et sans téléphone portable. Je vous en prie, appelez mon chef. N° de tél..... », qu’il fit passer par la fente de l’imprimante des reçus. Il avait heureusement suffisamment de papier, car beaucoup crurent à une plaisanterie. Ce n’est qu’après plusieurs heures, qu’une personne prit l’appel au secours au sérieux et informa la police, qui délivra le mécanicien sain et sauf.

Une femme de Wörgl, du district de Kufstein, fit, elle aussi, l’usage de morceaux de papier au début du mois de février 2021. Son partenaire fortement alcoolisé (29) l’ayant menacée avec un pistolet CO2, elle s’enfuit dans la salle de bains et jeta des petits papiers avec un message d’appel à l’aide par la fenêtre. Une voisine d’immeuble trouva le petit billet, appela les secours et peu de temps après les membres de l’unité d’intervention antiterroriste de police « Cobra »­ maîtrisèrent l’homme retranché dans son appartement.

Se résoudre à faire de grands « détours »

En juillet 2018, un guide de montagne et l’alpiniste qui l’accompagnait se sont retrouvés en difficulté au Cima de Lago dans les Dolomites. N’arrivant pas à contacter les sauveteurs en montagne, ils finirent par envoyer un message par WhatsApp à un ami habitant Dortmund. Celui-ci alerta alors les pompiers de Dortmund via le numéro d’urgence 112, lesquels ont transmis la position approximative des alpinistes à une centrale des pompiers italienne, puis aux sauveteurs en montagne de Wolkenstein dans le Tyrol du Sud. Ensuite, il n’a pas fallu longtemps pour que les hommes soient sauvés.

On ignore si le couple qui, en juin 2020, a eu besoin d’aide dans le parc national du Triglav, en Slovénie, a connaissance de cette histoire. Par contre, on sait que la femme, qui était en train de faire l’ascension du Jalovec, a glissé sur une surface enneigée et qu’elle est tombée dans un champ d’éboulis de la montagne. Son partenaire a ensuite appelé le frère de la femme, qui vit à Munich. Celui-ci informa l’ILS, la centrale d’intervention des sapeurs-pompiers à Munich, qui a contacté l’office du tourisme du parc national du Triglav, qui lui, a alerté le poste de police qui a finalement déployé l’équipe de secours en montagne – à pied, car le mauvais temps empêchait une intervention par hélicoptère. Après une nuit passée dans un bivouac de fortune, les secours ont transporté la femme dans la vallée où l’attendait l’hélicoptère qui l’emmena à l’hôpital.

Se faire remarquer en martelant avec ses poings

À Wurtzbourg, en avril 2020, un homme prit la route pour se rendre à Rostock. Il avait prévu de passer la nuit à Erfurt, mais, tard le soir, il n’avait pas trouvé d’hébergement en raison des mesures appliquées du fait du Coronavirus. Il décida donc spontanément de faire une sieste en se couchant dans le coffre de sa Mercedes SLK, deux places. Mais lorsque le coffre s’est refermé, il était prisonnier. Ce n’est qu’au bout de quatre heures, qu’une passante entendit ses coups répétés et ses cris. La police, qui arriva à toute vitesse, ouvrit le coffre de la voiture, mais ne reçut aucune réponse à la question de savoir pourquoi l’homme ne s’était pas couché dans l’habitacle en travers des sièges.

Commander une pizza en ligne

Une femme, habitant Avon Park en Floride, a été prise en otage chez elle au mois de mai 2015. Au cours d’une dispute, son compagnon lui prit son téléphone portable et la menaça avec un long couteau, alors même que la femme allait chercher les enfants à l’école. Elle finit par lui demander l’autorisation de commander – en ligne – une pizza pour les enfants. Dans le champ des commentaires, elle nota « 911 hostage help » (911 otage, au secours !). La cuisinière de la proche succursale Pizza-Hut, où la femme était une cliente habituelle, réagit exactement comme il le fallait en informant la police. Cette dernière réussit à maîtriser et à arrêter l’homme de 26 ans.

Envoyer un tweet - même si c’est très gênant

Le 22 avril 2018, Matthias Oomen, politicien allemand du parti des Verts, eut une envie pressante dans le train et se rendit aux toilettes. Après s’être soulagé, il dut appeler à l’aide. En effet, la porte des WC du train était bloquée. ­Matthias Oomen était coincé. Sans hésiter, il envoya un tweet à la Deutsche Bahn avec ces mots : « Je suis dans le EC Berlin-Dresde et la porte des toilettes est bloquée pour une raison inconnue. Il n’y a pas de poste d’appel d’urgence. J’aimerai descendre à Neustadt. Pouvez-vous m’aider ? »

L’entreprise ferroviaire allemande réagit aussitôt en demandant : « Êtes-vous enfermé dans les toilettes ? » Le politicien, qui avait déjà tenté sans succès d’enfoncer la porte, confirma. Il fut délivré à la gare de Dresde-Neustadt. Plus tard, il envoya un tweet mentionnant que les WC du train
« devaient maintenant être remis en état par l’atelier de réparation ». La Deutsche Bahn répondit que cela valait mieux que « d’être obligé de poursuivre le voyage jusqu’à
Budapest ». La capitale hongroise était en effet le terminus du train.

Matthias Oomen a profité de l’attention suscitée par les articles sur l’accident pour lancer un appel de fonds via
Twitter : « Si le fait que je sois enfermé dans les toilettes vous a bien fait rire, faites donc un don à la @Bahnhofsmission ! Le centre d’accueil de la gare aide même lorsque tout semble perdu. »

C’est dans la détresse que l’homme est le plus créatif. Les grandes inventions sont souvent faites en période de crise et les hommes en situation d’urgence font preuve d’une inventivité stupéfiante pour attirer l’attention des sauveteurs. La majorité des personnes interrogées sur leur manière d’alerter les sauveteurs, ont répondu qu’elles « appelleraient à l’aide » en situation de détresse. Mais...
Depuis que le terrorisme islamiste sévit en Europe, de nombreux États renforcent la surveillance de leur population. Cela se fait au détriment des droits des citoyens et des libertés. La Suisse projette également de revoir sa loi sur le renseignement (LRens). Pour certains, les droits octroyés au service de renseignement de la Confédération (SRC) et à la police ne peuvent pas être suffisamment...
Les services de secours doivent prendre leurs décisions avec rapidité et en toute sécurité, qu’ils soient sur la route ou lorsque les circonstances sont défavorables. La numérisation peut être d’une grande aide, ici, et surtout en association avec le dossier électronique du patient (DEP), qui doit être introduit progressivement dès cette année. En dépit de toutes les prévisions pessimistes, il...
Le Volvo V60 offre ce que les voyageurs d’affaires et les familles recherchent : beaucoup d’espace, du confort, de la sécurité et de la variabilité. En tant que véhicule hybride rechargeable, il est supposé parcourir une cinquantaine de kilomètres en mode purement électrique, rouler à une vitesse supérieure à celle autorisée par la police grâce aux 340 ch du système et ne consommer que 1,7 à 2,0...
Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.