Dans le pays d'Appenzell, à Oberegg-Reute, le rythme est paisible. Mais les pompiers de la ville ont tout de même une longueur d'avance. Un coup d'œil dans leur garage qui abrite deux véhicules d'intervention exceptionnels suffit pour le prouver.

© Jörg RothweilerMarcel Brandes, commandant des pompiers d'Oberegg-Reute, montre comment la motopompe peut être chargée et déchargée facilement et rapidement par une seule personne à l'aide d'une grue.Marcel Brandes, commandant des pompiers d'Oberegg-Reute, montre comment la motopompe peut être chargée et déchargée facilement et rapidement par une seule personne à l'aide d'une grue.De nombreux pompiers connaissent le problème : une remorque est nécessaire pour transporter la motopompe et plusieurs hommes forts sont nécessaires sur le site d'installation pour la décharger. Les pompiers d'Oberegg-Reute qui ont souvent besoin de la motopompe relèvent ce défi grâce à un produit sur mesure de l'entreprise Carrosserie Rusterholz AG : la motopompe est embarquée sur le véhicule ! Plus précisément sur le pick-up qui l'a tractée sur la remorque sur son lieu d'installation de 2013 à février 2020.

L'idée est venue de Pascal Breu, commandant des pompiers d'Oberegg-Reute de 2010 à fin 2019, il y a environ un an et demi, après une mission en plein cœur de l'hiver : « Nous descendions une route de montagne enneigée et à chaque virage, aussi petit soit-il, la lourde remorque basculait si fort que nous avons risqué à plusieurs reprises de pousser l'essieu arrière, qui n'était que légèrement chargé en raison du pont de chargement vide, hors de la route et d'atterrir dans un fossé. Je me suis donc demandé si nous pouvions transporter la motopompe directement sur la zone de chargement du pick-up. »

Selon M. Breu, une telle solution permettrait de résoudre trois problèmes : « Tout d'abord, la motopompe placée sur la zone de chargement assure beaucoup plus de charge sur l'essieu arrière du pick-up, ce qui devrait améliorer sensiblement sa maniabilité, notamment sur la neige, le verglas ou la neige fondue. Deuxièmement, cela éliminerait le problème de la lourde remorque qui pousse l'arrière du pick-up à se détacher dans les passages en descente. Et troisièmement, une grue pourrait être montée. Une seule personne pourrait ainsi non seulement transporter la motopompe, mais également la charger et le décharger, de manière sûre et pratique. »

Un FPT aux détails astucieux

© Jörg RothweilerLa grue est commandée par un panneau de commande situé sur le côté droit du véhicule.La grue est commandée par un panneau de commande situé sur le côté droit du véhicule.Dans les semaines qui ont suivi cette descente mémorable, Pascal Breu et son collaborateur Marcel Brandes, membre actif des pompiers d'Oberegg-Reute depuis 16 ans et successeur de P. Breu en tant que commandant depuis le début de l'année 2020, ont travaillé sur cette idée. Ensemble, ils ont concrétisé le plan, établi un cahier des charges fondamental et recherché un partenaire approprié pour la transformation prévue. « Nous l'avons trouvé chez Carrosserie Rusterholz AG qui a déjà construit notre FPT que nous avons acheté début 2019 », explique Marcel Brandes en montrant l'éclatant Volvo FLD8 4x4 avec moteur de 280 ch, dont la structure présente plusieurs solutions révolutionnaires.

L'élévateur hydraulique est particulièrement impressionnant. Il permet d'abaisser en quelques secondes sur le côté du véhicule les deux échelles en carbone ultra-légères par simple pression de bouton, jusqu'au niveau « ventre/poitrine » d'une personne adulte. « Même les petits pompiers peuvent facilement et en toute sécurité retirer depuis cette position les échelles en deux ou trois parties et les transporter sur le lieu d'installation », explique M. Brandes en faisant remonter les échelles sur le toit. Puis il ouvre le côté gauche du FPT. À ce propos : des rabats pivotants en haut et en bas sont installés à la place des volets roulants classiques. « Ils sont légers mais presque indestructibles, ils s'ouvrent particulièrement rapidement et ne se bloquent jamais. Relevés, ils protègent notre personnel et le matériel contre la pluie, les retombées de cendres ou le fort rayonnement solaire », explique M. Brandes. Des lampes LED intégrées aux rabats fournissent en outre une lumière très claire et sans éblouissement tout autour du véhicule et dans les compartiments de rangement de la structure.

Un ventilateur puissant se trouve dans l'un des compartiments relativement haut. M. Brandes s'approche et déverrouille un levier. Le ventilateur se soulève légèrement, glisse hors du véhicule sur deux rails puis descend au sol sur des câbles d'acier de manière bien contrôlée au moyen d'un élévateur hydraulique. « Comme pour l'échelle, ce dispositif de levage et d'abaissement facilite également le travail. Il augmente en outre la sécurité au travail. Même si la manipulation est effectuée par une seule personne, les charges excessives sur le dos, les ligaments et les articulations causées par les travaux de levage ou d'abaissement autour du véhicule appartiennent au passé », explique M. Brandes.

© Jörg RothweilerAstucieux : le ventilateur lourd est retiré du FPT à l'aide de deux rails coulissants et d'un élévateur hydraulique, très facile et sans danger pour l'organisme.Astucieux : le ventilateur lourd est retiré du FPT à l'aide de deux rails coulissants et d'un élévateur hydraulique, très facile et sans danger pour l'organisme.Lorsqu'on lui demande si le groupe électrogène obligatoire se situe de l'autre côté, il sourit et montre le fond de la structure : « Non. Le groupe électrogène de 13 kW se situe au centre de la structure. Nous disposons ainsi d'un espace de stockage maximal pour les équipements à gauche et à droite de la structure avec un accès rapide et simple. Plus que sur tout autre FPT précédent. Le bruit du groupe est en outre presque imperceptible. »

La station de désinfection, conçue bien avant la crise du coronavirus, comprenant l'eau douce qui coule en permanence à l'arrière gauche du véhicule, ainsi que les « premières » longueurs de tuyau à glissières accessibles à la vitesse de l'éclair et placées à l'arrière du véhicule, directement à côté des deux manchons de raccordement sous le pare-chocs, constituent d'autres détails utiles du véhicule.

Solution d'embarquement par les fournisseurs du FPT

Nous passons du FPT à l'autre extrémité du garage. Cette partie abrite le pick-up Nissan Navara équipé de la solution d'embarquement. Il a été construit à l'origine par Tony Brändle AG comme véhicule de transport et livré aux pompiers d'Oberegg-Reute en 2013, complété d'un pick-up à la structure identique utilisé depuis 2010. Fin 2019, l'entreprise Carrosserie Rusterholz AG a apporté sa touche sur le plus récent des deux véhicules et installé sur son aire de chargement une solution pour le transport de la motopompe qui répond à toutes les spécifications des deux commandants des pompiers d'Oberegg-Reute.

Deux coffres de rangement robustes en tôle d'acier ondulée situés à gauche et à droite du pont du véhicule renferment tout le matériel appartenant à la motopompe, des distributeurs aux gilets de sauvetage obligatoires lors de travaux sur des cours d'eau, en passant par les buses de réducteurs de pression et de raccordement. Derrière la cabine du conducteur, une grue hydraulique compacte s'élève dans les airs. Entre celle-ci et les coffres se trouve la motopompe, adaptée au centimètre près. « À l'aide de la grue actionnée par une station de levier située sur le côté droit du véhicule, une seule personne peut soulever la motopompe Vogt type 2 d'environ 300 kg en toute sécurité, facilement et en quelques secondes et la décharger sur le côté ou derrière le véhicule », explique Marcel Brandes en procédant à une démonstration. Moins de 30 secondes après le premier actionnement manuel du levier de commande de la grue, la motopompe se trouve à côté du véhicule sur l'asphalte. Cela fonctionne parfaitement et très facilement.

Le rechargement est tout aussi simple : accrocher le crochet de la grue sur le cadre, soulever la motopompe, la faire pivoter latéralement sur l'arrière du véhicule, l'abaisser, terminé. L'assistance d'une deuxième personne qui empêche la pompe suspendue au crochet de la grue de tourner est utile. « Mais si nécessaire, l'opération peut se faire seul », assure Marcel Brandes.

Plus simple, plus confortable et beaucoup plus sécurisé

© Jörg RothweilerLes deux échelles en carbone sont particulièrement légères et descendent du toit du véhicule jusqu'à hauteur de poitrine environ par simple pression de bouton, grâce à un élévateur hydraulique.Les deux échelles en carbone sont particulièrement légères et descendent du toit du véhicule jusqu'à hauteur de poitrine environ par simple pression de bouton, grâce à un élévateur hydraulique.La solution personnalisée n'était bien sûr pas gratuite. M. Brandes parle d'un investissement d'environ 20 000 francs suisses, presque exactement le produit de vente de l'ancien FPT. Mais il en est convaincu : c'était un bon investissement. « Dans notre vaste zone d'intervention, en partie difficile sur le plan topographique, avec des altitudes comprises entre 350 et 1 250 mètres au-dessus du niveau de la mer, ne plus avoir de remorque est un grand soulagement. Surtout en hiver, où chaque sortie avec la remorque comportait des risques supplémentaires, nous intervenons aujourd'hui plus rapidement et de façon plus sécurisée. En outre, tout ce qui était autrefois stocké dans la remorque se trouve maintenant à bord, même une crépine flottante. Le véhicule a tout de même encore de la place pour accueillir cinq personnes et aucune modification du châssis n'a été nécessaire. »
Un autre avantage : si la protection civile a besoin du véhicule pour le transport, les coffres de rangement peuvent être démontés en quelques étapes faciles et stockés dans le dépôt avec la pompe. « Il nous suffit ensuite d'insérer les tiroirs latéraux en aluminium du pont de chargement pour utiliser le pick-up comme il a été conçu par Tony Brändle AG », explique M. Brandes. Son sourire satisfait le prouve : un commandant de pompiers est ici plus que satisfait de son équipement de travail.

Les pompiers intéressés souhaitant obtenir davantage d’informations sur la « solution d'embarquement » pour la motopompe ou le FPT des pompiers d'Oberegg-Reute doivent contacter le commandant Marcel Brandes (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou l'entreprise Carrosserie Rusterholz AG, 8805 Richterswil, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
www.carr-rusterholz.ch.

En règle générale, les corps de police comptent sur la solidité de leurs véhicules. Mais l'observateur n'en croit parfois pas ses yeux lorsqu'il aperçoit un véhicule d'intervention. Une collection de voitures de police insolites. La police conduit généralement ce qui enthousiasme également les pères de famille et les professionnels avares en émotions : des breaks, des monospaces, des SUV ou des...
Que se passe-t-il si une voiture électrique prend feu dans un tunnel ou un parking souterrain ? En décembre 2019, des chercheurs de l'Empa ont mis à l'épreuve des éléments de batteries de voitures électriques dans la galerie d'essai de Hagerbach en y mettant le feu. L'évaluation est désormais disponible. Fin 2019, la galerie d'essai de Hagerbach en Suisse orientale a eu particulièrement chaud :...
Elon Musk le sait et tout le monde le sait également : l'attrait de l'e-mobilité dépend de l'infrastructure de recharge publique. Mais elle est pratiquement inexistante le long de nos routes nationales. Cela devrait changer, d'ici 2030. Trois choses sont déterminantes pour le succès commercial et l'acceptation générale des véhicules électriques : une autonomie pratique réaliste la plus élevée...
Les polices cantonales de Zurich et de Saint-Gall testent actuellement le SUV de milieu de gamme Hyundai Nexo. Son moteur électrique est alimenté par une pile à combustible plutôt que par une batterie. Résultat : la voiture ne pollue pas l'air pendant la conduite, elle le purifie même ! Le Hyundai Nexo n'est ni le premier ni le seul véhicule à pile à combustible au monde, mais il est...
Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.