© Compliant TechnologiesJeff Niklaus, vétéran américain, pilote d’hélicoptère et inventeur, veut dynamiser le marché des équipements d’intervention non létaux avec sa société « Compliant Technologies ».Jeff Niklaus, vétéran américain, pilote d’hélicoptère et inventeur, veut dynamiser le marché des équipements d’intervention non létaux avec sa société « Compliant Technologies ».Jeff Niklaus, le Géo Trouvetou américain pour les équipements d’intervention, flanque une bonne raclée à tout le monde. Si l’on en croit le vétéran de guerre américain, les agresseurs ou « les suspects qui ne coopèrent pas » s’en prennent plein les oreilles, les yeux ou sont maîtrisés au moyen de décharges électriques sans autre forme de procès.

Jeff Niklaus est familier avec les équipements militaires, les adversaires et la technologie moderne. Né à Dover, Delaware, il y a presque 60 ans, Jeff Niklaus a fait des études de sylviculture, de business management et d’aéronautique, puis s’est engagé en 1985 dans l’armée américaine où il a servi pendant près de deux décennies. Dès 1989, il a piloté comme soldat du 160. Special Operations Aviation Regiment (SOAR) un hélicoptère MH-60-Black-Hawk. À l’automne 1993, il a participé, au sein de l’unité Task Force Ranger, à la mission « Gothic Serpent » en Somalie. Il y était assis aux commandes d’un hélicoptère Black Hawk dont l’identification radio était « Super 67 ». C’est avec ce même appareil qu’il a participé, le 3 octobre 1993, à la tragique bataille de Mogadiscio, racontée dans la superproduction « Black Hawk Down » (La chute du faucon noir) en 2001.

De retour de Somalie, il a servi durant deux ans en tant qu’officier de liaison entre la 160. SOAR et la « Delta Force »
à Fort Bragg, NC, il a participé aux opérations américaines « Iraqi Freedom » en Irak et « Enduring Freedom » en Afghanistan, il a travaillé en tant que pilote formateur, de contrôleur d’instruments de vol et d’officier de standardisation. Après avoir quitté l’armée, l’US State Department l’a missionné pour assister, en tant que pilote, le programme mis en place pour détruire la culture du pavot en Afghanistan. Aujourd’hui, Jeff Niklaus est pilote d’un hélicoptère EMS pour « Air Evac Lifeteam » à Danville au Kentucky et développe, avec sa société fondée en 2018 « Compliant Technologies LLC », des outils d’intervention non létaux pour la poursuite pénale et l’administration pénitentiaire. Et ils sont tout sauf conventionnels.

G.L.O.V.E – Le gant équipé d’un Taser

© Compliant TechnologiesEn appuyant sur le bouton, les gants G.L.O.V.E. envoient une sacrée décharge électrique à toute personne que l’on retient à l’endroit où sa peau est nue.En appuyant sur le bouton, les gants G.L.O.V.E. envoient une sacrée décharge électrique à toute personne que l’on retient à l’endroit où sa peau est nue.Le « G.L.O.V.E » (Generated Low Output Voltage Emitter), développé par Jeff Niklaus, est un gant disposant d’un module Taser intégré. Plusieurs plaques métalliques situées au niveau de la paume de la main permettent, dès lors qu’il est possible de retenir l’adversaire en touchant un endroit de peau nue, de lui administrer des décharges électriques pouvant atteindre 380 volts. Celles-ci plongent l’opposant dans un état de choc, troublent sa concentration et génèrent surtout une rupture de la coordination des contractions musculaires, car les muscles se crispent. Ainsi, selon Jeff Niklaus, « les forces de l’ordre ont plus de facilité à arrêter des personnes non coopératives, de les immobiliser et de les placer en garde à vue, rapidement et simplement ». L’alimentation est assurée par des batteries lithium-ion de 3,7 volts intégrées et le système est activé par un interrupteur marche/arrêt situé sur le dos de la main. D’après le fabricant, les G.L.O.V.E, également vendus comme gants moto, ne gênent ni le porteur dans la manipulation d’autres équipements, tels qu’une arme à feu, un spray OC ou un bâton à usage multiple, ni dans la conduite d’un véhicule ou pour l’utilisation de dispositifs ITC. Ils fonctionnent, par ailleurs, indépendamment les uns des autres. Il suffit de porter le G.L.O.V.E à l’une des mains.

Bracelet électronique Taser, matraque Taser et veste à décharges électriques

Les produits « E-Band-Restriktor » et « E-Vest », commercialisés par Compliant Technologies, fonctionnent sur le même principe. Le premier est une sangle sécurisée par un cadenas à chiffres fixée autour de la main ou de la cheville et capable d’envoyer des décharges électriques via une télécommande distante de 300 mètres. Le dernier est une veste au fonctionnement analogique, dont les épaules sont rembourrées à deux endroits avec le Taser. Jeff Niklaus recommande le E-Band pour « le transport de personnes fraîchement détenues, le transport de prisonniers, les audiences judiciaires et les visites médicales ou encore les hospitalisations » et conseille la veste pour maîtriser « les personnes violentes, agressives ou autrement très dangereuses ».

Afin de les garder à distance dès le début, il existe en outre le « E-Baton », une matraque en aluminium équipée d’un Taser et disponible en quatre longueurs (600 mm à presque
1 200 mm). Ses deux électrodes en forme d’aiguille, qui sont situées à l’extrémité de la matraque, peuvent transpercer des vêtements relativement épais et sont alimentées en courant jusqu’à 380 volts sur simple pression de bouton.

Bouclier de protection sonore, lumineux et équipé d’un Taser

© Compliant TechnologiesCe qui ressemble au couvercle futuriste d’une poubelle est une arme acoustique : un bouclier de police équipé de 33 haut-parleurs de 130 dB(A) chacun.Ce qui ressemble au couvercle futuriste d’une poubelle est une arme acoustique : un bouclier de police équipé de 33 haut-parleurs de 130 dB(A) chacun.Pour la protection des forces de l’ordre contre les projectiles et les attaques corporelles d’assaillants (armés) lors de manifestations, d’émeutes ou toutes autres opérations, Compliant Technologies propose des boucliers de formes et de tailles différentes. Leur particularité : les boucliers peuvent servir de Taser, ils émettent, sur simple pression d’un bouton, un son à haute fréquence ou des impulsions lumineuses LED vertes (532 nm) fortement pulsées qui désorientent l’agresseur. Le bouclier « E-Shield » associe le Taser et le stroboscope, le « Sound-Shield » est doté de 33 haut-parleurs émettant chacun des sifflements de 130 dB(A). Les deux boucliers sont ronds, mesurent 58 cm de diamètre, pèsent près de 4 kg et sont fabriqués en polycarbonate ultra-résistant. Le « Riot-Shield » de forme rectangulaire est, avec ses dimensions de 950 x 492 mm, largement plus grand et également plus lourd (5,25 kg), puisqu’il est fabriqué avec de l’aluminium ultra-résistant utilisé dans la construction aéronautique. Il dispose d’un stroboscope LED et d’un grand haut-parleur HF.

À leur apogée pendant la Seconde Guerre mondiale, les véhicules amphibies ont fini par disparaître furtivement, avant de refaire leur apparition il y a quelques années. Et cela, pas seulement chez les militaires. L’homme n’est jamais aussi créatif que durant les périodes de crise. Cette maxime s’applique tout autant au développement des véhicules amphibies, qui ont connu une période de gloire...
Une remorque multifonction d’un nouveau type permet aux sapeurs-pompiers de mettre en sûreté les véhicules électriques accidentés ou en feu. Une autre option est d’utiliser la remorque pour le transport de grosses charges ou comme citerne provisoire pour l’eau d’extinction des feux de végétation ou bien comme réservoir de rétention pour les eaux d’extinction contami­nées. Les accidents dans...
Les véhicules spécialisés, peu importe qu’ils soient utilisés par les services de secours, les sapeurs-pompiers, la police ou les mili­taires, doivent absolument disposer d’une alimentation électrique stable pour leurs appareils annexes. Les générateurs spécifiques pour véhicules, qui sont entraînés par le moteur de ces derniers, sont peu encombrants et plus légers. Les ambulances, les véhicules...
Basée à Hergiswil, la société Schramm & Partner GmbH, spécialiste IT et experte dans la branche des services d’urgence, vient de lancer deux solutions gratuites destinées à assurer une meilleure sécurité des données dans le cadre du travail mobile des forces d’intervention. Sevico : la visioconférence sécurisée « Sevico » (Secure Virtual Conferencing ; www.sevico.ch), une solution de...
Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.