© zVgLors des journées des autorités de B&T 2019, des applications de réalité virtuelle ont entre autres été présentées aux utilisateurs institutionnels.Lors des journées des autorités de B&T 2019, des applications de réalité virtuelle ont entre autres été présentées aux utilisateurs institutionnels.A la mi-juin, les traditionnelles journées des autorités de B&T, qui ont lieu tous les deux ans, ont attiré plusieurs centaines de visiteurs en provenance des autorités et organisations chargées du sauvetage et de la sécurité (AOSS),  mais également de l’armée ainsi que des experts en matière de sécurité de la Suisse et de l’étranger.

Tous les deux ans, le fabricant d’armes de Thoune convie aux « journées des autorités », considérées comme le plus grand événement pour les autorités de sûreté en Suisse. Cette année, ces journées traditionnelles ont eu lieu le 18 et 19 juin. Sur les deux jours, plus de 700 visiteurs en provenance de plus de 30 pays ont afflué aux « journées portes ouvertes B&T » qui se sont déroulées sur le stand de tir Guntelsey près de Thoune. Près de 40 exposants, parmi lesquels de nombreuses marques importées et distribuées par B&T, telles que Aimpoint, Blackhawk, Ulbrichts Protection, 5.11 ou encore Heckler & Koch, ont présenté leurs produits sur le plus grand stand de tir à ciel ouvert de la Suisse. Les visiteurs ont également pu tester sur place les armes fabriquées par B&T ainsi que celles du fabricant allemand Heckler & Koch. Des présentations techniques et des ateliers pratiques sur des thèmes actuels autour de la sécurité et de l’équipement ont complété le programme de ces journées.

Comme à l’accoutumée, la participation était strictement réglementée et soumise à autorisation préalable. Les représentants de l’armée et d’organismes publics, d’institutions et de prestataires de services chargés de la sécurité, de l’ordre public, de la sauvegarde et du sauvetage se sont ainsi retrouvés entre eux, ce qui a contribué à favoriser des échanges intenses portant d’une part sur les objets exposés dans le domaine des armes, des accessoires d’armes, des équipements et des vêtements, et d’autre part sur les nombreux thèmes actuels intéressant tout particulièrement les membres des autorités et organisations chargées du sauvetage et de la sécurité (AOSS).

© zVgL’atelier portant sur « Les mesures de premier secours en cas de blessure par balle ou par perforation » a rencontré un vif intérêt parmi les visiteurs des journées des autorités de B&T.L’atelier portant sur « Les mesures de premier secours en cas de blessure par balle ou par perforation » a rencontré un vif intérêt parmi les visiteurs des journées des autorités de B&T.Dans le cadre de discussions « au comptoir », les visiteurs ont partagé en direct leurs expériences avec les exposants et leur ont fourni des informations précieuses, notamment dans le domaine des unités d’intervention/spéciales, pouvant être particulièrement utiles au développement (continu) ciblé et à l’optimisation des produits. A l’inverse, les connaissances actuelles dans le secteur ont été partagées avec les utilisateurs dans le cadre de présentations techniques et d’ateliers pratiques proposés par les exposants et des experts indépendants. C’est ainsi que l’atelier pratique portant sur « Les mesures de premier secours en cas de blessure par balle ou par perforation : théorie et pratique pour venir en aide à soi-même et aux camarades » proposé par Alexander von Kameke, swiss tactical physicians, a rencontré un vif intérêt. La conférence portant sur « La cartouche 7,62 x 35 mm/ .300 BLK – un engouement passager ou la solution ? » a également été bien fréquentée. Le conférencier Michael Waldbrenner s’est essentiellement appuyé sur l’évaluation balistique de ce calibre, spécialement élaboré pour les forces de police, et a précisé pour quelles raisons et dans quels domaines d’utilisation cette cartouche offre une alternative intéressante, en particulier au niveau des armes policières à moyenne distance. D’autres conférences portant sur des thèmes techniques, tels que « L’utilisation de systèmes de vision nocturne lors d’interventions policières », « Les viseurs optiques pour les armes de service » ou encore « L’utilisation de caméras-piétons lors d’interventions policières » ont complété l’offre.

Les exposants et les visiteurs le confirment à l’unanimité : la participation aux journées des autorités de B&T 2019 valaient la peine tant à titre de plateforme d’information et d’échange dans le domaine des armes, des accessoires d’armes et des équipements, que dans un objectif de formation professionnelle continue.

© zVgComme lors de toutes les journées des autorités, les visiteurs ont pu tester diverses armes, en particulier le nouveau système « USW-G17 » de B&T pour les pistolets GLOCK.Comme lors de toutes les journées des autorités, les visiteurs ont pu tester diverses armes, en particulier le nouveau système « USW-G17 » de B&T pour les pistolets GLOCK.Les prochaines journées des autorités auront lieu en juin 2021. Les personnes intéressées peuvent dès à présent communiquer leur adresse e-mail sous http://2021.bt-ag.ch. Elles recevront en temps utile, dans environ deux ans, une invitation à ce sujet.

Traverser la frontière en descendant les escaliers Dans le hameau de La Cure, dans le canton de Vaud, se trouve un hôtel unique au monde à 1 150 mètres au-dessus de la mer. À l’hôtel Arbez Franco-Suisse, la frontière passe au milieu du restaurant, de la cuisine, du couloir et des chambres. Et elle traverse même le lit de la suite nuptiale. D’après l’association « hotelleriesuisse », il existe...
Fondée il y a 50 ans en tant qu’entreprise familiale, la société Swissphone Wireless AG « franchit depuis longtemps les frontières » et est désormais active au niveau mondial. Nous nous sommes entretenus avec Peter Gähwiler, responsable de la division opérationnelle suisse, à propos des technologies, de Swissness et des idées d’avenir. M. Gähwiler : Swissphone a été fondée en 1969 par Erika et...
Le lieutenant-colonel Reto Amrein est depuis deux ans commandant de bataillon de la OPC EMME, la plus grande organisation de protection civile du canton de Lucerne. Responsable de 30 communes affiliées, avec 140 000 habitants, elle veille à ce que les services d’urgence locaux n’atteignent, dans la mesure du possible, jamais leurs limites. Penser en anticipant, être prévoyant, examiner...
Les collaborateurs de l’Administration fédérale des douanes (AFD) travaillent non seulement aux frontières, mais sont parfois également actifs au-delà de celles-ci : par exemple pour les opérations de FRONTEX, dans le domaine de la sécurité aérienne, en tant qu’attachés à l’étranger ainsi que dans des groupes de services opérationnels mixtes. Sur le plan international, l’Administration fédérale...
Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.