À l’occasion du 8e Enforce Tac et du 46e IWA OutdoorClassics qui ont eu lieu début mars à Nuremberg, de nombreux nouveaux équipe­ments ainsi que des ressources de direction et d’intervention destinées aux autorités et aux organisations ayant le sauvetage et la sécurité pour mission ont été présentés. De nombreux fournisseurs suisses ont participé.

© Jörg RothweilerLe USW-G17 de l’armurerie B&T de Thoune.Le USW-G17 de l’armurerie B&T de Thoune.

Du 6 au 11 mars 2019, Nuremberg était de nouveau placée sous le signe des salons Enforce Tac et IWA Outdoor Classics. Cette année, les deux salons étaient encore plus grands. Lors de l'Enforce Tac (6 et 7 mars), au cours duquel ont eu lieu l'European Police Trainer Conference (EPTK) et l'U.T.sec -
Summit for Drones, Unmanned Technologies & Security (voir le rapport séparé dans cette brochure), quelque 300 exposants ont présenté des armes et des munitions, des systèmes optiques et optroniques, des équipements d’information et de communication, des équipements et des vêtements de protection, du matériel médical ainsi que des véhicules et des technologies routières.

Environ 5 000 visiteurs professionnels se sont rendus sur place - un chiffre encore jamais atteint. Le salon IWAOutdoor Classic (du 8 au 11mars) a même vu plus de 1 600 exposants et environ 46 000 visiteurs arriver. Un grand nombre d'entre eux s’est informé auprès des stands d'une vingtaine de fabricants et importateurs suisses, qui ont exposé sur un salon, voire sur les deux successivement.

Deux innovations mondiales en provenance de la Suisse

Dans l’ensemble, moins de « vraies » nouveautés ont été présentées à Nuremberg cette année par rapport à d’autres. Nous sommes toutefois tombés sur des premières mondiales auprès de deux entreprises suisses. L’entreprise B&T AG de Thoune, parfaitement implantée sur le marché public suisse, a présenté l’une d’entre elles avec le «USW-G17», un châssis en aluminium avec support d'épaule rabattable, viseur réflex Aimpoint et logement pour lampe, qui a pour but d’augmenter considérablement la valeur de combat du pistolet GLOCK 17. Le châssis, inspiré de «l’Universal Service Weapon» de B&T déjà connu et utilisé, par exemple, par la police communale de Flims, permet d’appuyer le pistolet sur l’épaule comme un P.M., ce qui améliore la sécurité et l’efficacité à des distances d’intervention plus grandes.

© Jörg RothweilerJürg Thomann, PDG de la société spécialisée dans les armes non létales Piexon, avec le nouveau Pepper-Jet à système laser «Piexon EOC».Jürg Thomann, PDG de la société spécialisée dans les armes non létales Piexon, avec le nouveau Pepper-Jet à système laser «Piexon EOC».D'autres innovations chez B&T pour 2019 sont les modèles APC PRO, disponibles en deux longueurs et en version avec silencieux intégré, désormais équipés de leviers d’armement fixes sur les deux côtés. En outre, les carabines APC9 et GHM9 sont désormais disponibles en version «G» compatibles avec les chargeurs GLOCK.

Avec le Pepper-Jet «EOC», réservé aux utilisateurs officiels, la société Piexon de Aarwangen a présenté la seconde innovation mondiale du salon Enforce Tac. Sur ce Pepper-Jet, un laser mesure la distance par rapport à la cible. Un microprocesseur ajuste ensuite automatiquement la puissance de la pompe électronique et l’inclinaison de la buse de pulvérisation pivotante de telle sorte que chaque jet de poivre atteigne son but à coup sûr, jusqu’à une distance de sept mètres. «Un avertissement optique de distance assure une plus grande sécurité pour l'utilisateur», explique Jürg
Thomann, PDG de la société Piexon. L’agent irritant est stocké dans des réservoirs interchangeables de 100 ml situés dans la poignée et pour les grandes interventions, le Pepper-Jet peut être approvisionné à partir d'un grand réservoir transporté dans le sac à dos.

Des détecteurs radar pour la sécurité et le sauvetage

© Jörg RothweilerLa société Wyssen Defence AG Wyssen Defence AG a élargi son portefeuille de clones AR-15 dans les calibres 9mm para, .223 Rem. et. 308 Win Mag.La société Wyssen Defence AG Wyssen Defence AG a élargi son portefeuille de clones AR-15 dans les calibres 9mm para, .223 Rem. et. 308 Win Mag.

Les détecteurs radar de la gamme «Xaver» du fabricant israélien Camero, capables de détecter à travers les murs, ne sont pas nouveaux mais présents depuis encore peu de temps sur le marché suisse. Disponibles dans différentes tailles et différents niveaux de puissance, les appareils portatifs permettent de localiser des signes de vie et leur position derrière des cloisons, des murs ou sous des décombres. Les militaires et le personnel de sécurité peuvent ainsi «voir à travers les murs», anticiper les éventuels dangers et prendre les décisions tactiques adaptées. Le système permet aux sauveteurs de retrouver des personnes piégées ou blessées. L'armée mexicaine a démontré l’efficacité du système en découvrant et en sauvant la vie de plusieurs victimes enfouies sous les décombres à l’aide de détecteurs Xaver après le tremblement de terre de l’automne 2017. La police française, mais aussi la police cantonale zurichoise et bernoise, de même que l’armée suisse utilisent des détecteurs radar pour la recherche de personne en fuite, de criminels ou de migrants en situation irrégulière se cachant dans des bâtiments, des conteneurs ou dans des remorques de camions.

Silencieux de Wyssen Defence

À l’occasion de l’Enforce Tac, la société Wyssen Defence AG, basée à Reichenbach-Wipsch, a présenté divers nouveaux silencieux en plus de ses clones AR-15 et AR-10 disponibles dans les calibres 9 x 19 mm, .223 Rem. et, depuis peu, également en .308 Win ainsi que dans les modèles à silencieux intégré. Fabriqués entièrement en Suisse et selon des plans individuels, les silencieux sont très légers et disposent d'interfaces ingénieuses construites de telle sorte qu’ils se montent rapidement et se retirent facilement, même des armes très encrassées.

© Jörg Rothweiler Le nouveau casque, conçu par Schubert avec la coopération de la Police municipale de Zurich, avec masque respiratoire et visière de protection contre les lasers. Le nouveau casque, conçu par Schubert avec la coopération de la Police municipale de Zurich, avec masque respiratoire et visière de protection contre les lasers.Des nouveaux casques d’intervention pour la police municipale de Zurich

A Nuremberg, Schuberth a présenté pour la première fois le nouveau casque de protection que la police de Zurich recevra en 2020. En réalité, les nouveaux casques auraient déjà dû être commercialisés l'année dernière mais personne n'a répondu à l'appel d'offres lancé en mars 2017. C'est pourquoi la Police de Zurich est revenue vers son ancien fournisseur Schuberth. Ce dernier a complété le casque P100N, éprouvé et certifié selon TR2011, par un composant modulaire de protection laser. «L'expérience acquise par la Police de Zurich avec les précédentes lunettes de protection laser a été directement intégrée dans ce projet», explique Kristóf Nagy de Schuberth. «Les lunettes de protection laser proposaient une flexibilité et une protection insuffisantes car la visière devait être ouverte, elles n’étaient pas combinables avec la protection respiratoire et étaient difficiles à utiliser avec des gants. A cet égard, le nouveau casque présente des avantages incontestables.»

Tritium lumineux pour montres et viseurs

Avec un style moins martial que le casque noir, mais plutôt sport-chic, les montres de la collection 2019 de Traser à Niederwangen se présentent avec des inserts au tritium de mb-microtec qui brillent en permanence. La marque affiliée Trigalight a également présenté des inserts «Tactical Pro» encore optimisés avec des surfaces en verre saphir dépoli et un effet «Fisheye» pour les viseurs. «Les nouveaux inserts permettent de cibler encore plus rapidement, et ce même en plein jour. C’est ce que nous ont confirmé les tireurs d’une unité spéciale suisse après les essais», affirme le directeur des ventes senior Gavin Palmer.

«9 x 19 mm Action SE SXF»«9 x 19 mm Action SE SXF»Nouvelles munitions 9 mm pour les autorités

La société Ruag Ammotec AG propose désormais les «9 x 19 mm Action SE SXF» pour compléter les munitions gouvernementales «Action 4» et «Seca». Celles-ci peuvent pénétrer dans les gilets SK1 grâce à l'effet de pénétration accru. Néanmoins, le risque de fond reste gérable car les projectiles du nouveau type de munitions ont une expansion extrêmement puissante dans les cibles flasques et sont ainsi bloquées de manière fiable dans la cible. Les munitions, développées principalement pour le marché allemand par la société allemande Ruag GmbH de Fürth, sont prévues pour augmenter considérablement la valeur de combat des carabines 9 mm. Elles sont disponibles exclusivement pour les autorités, et bien sûr en Suisse également.

 

 

Lukas Müller, directeur des services d’information de la Rega, est persuadé qu’une conduite du changement réussie ne fonctionne que si les utilisateurs font « partie du voyage ». Il a pris cela très à cœur au moment de la migration vers la centrale d’intervention hélicoptères (CIH) du futur. Monsieur Müller, dans le cadre du projet Rega « CIH d’avenir », vous avez demandé à vos partenaires,...
Nous rions régulièrement des lois plus ou moins grotesques en vigueur à l’étranger, notamment aux USA. Mais, ici aussi, les pusillanimes imaginent les choses les plus insolites et la bureaucratie s’en donne ici ou là à cœur joie. La vie en Suisse est réglée par des milliers de lois et d’ordonnances au niveau fédéral, notamment dans les contrats d’État et le droit national, ainsi qu’à l’échelon...
Lorsque des arbres tombent sur des maisons, des rues ou des chemins suite à une tempête, de fortes chutes de neige ou d’autres événements naturels, les pompiers sont souvent obligés d’intervenir. C’est lors d’un cours pilote, dispensé par le garde forestier de triage Claude Engeler basé à Fischingen, que les officiers du corps des pom­piers de Sirnach ont appris quels sont les dangers pouvant...
Dans un rapport établi par le WEF et la « Nuclear Threat Initiative » et publié en préalable au Forum Économique Mondial 2020 à Davos, les spécialistes en biotechnologie réclament l’élaboration d’un cadre international appliqué au dépistage de l’ADN artificiel, dont l’objectif est de se prémunir contre des accidents biologiques catastrophiques ou même des actes de terrorisme biologique ciblés....
Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.