© FW AdelbodenFritz Schranz, ici à côté de l’armoire de séchage Miele dans la nouvelle caserne, est satisfait qu’une meilleure hygiène d’intervention soit enfin possible.Fritz Schranz, ici à côté de l’armoire de séchage Miele dans la nouvelle caserne, est satisfait qu’une meilleure hygiène d’intervention soit enfin possible.Pendant de nombreuses années, les pompiers d’Adelboden ont été confrontés à un problème que connaissent bien des petits corps de pompiers du pays : la caserne ne disposait pas suffisamment de place pour y installer une blanchisserie. Mais les choses ont changé depuis un peu plus d’un an.

Fritz Schranz, membre de l’équipe composée de trois ­personnes du commandement des pompiers d’Adelboden, est satisfait. Depuis novembre 2022, « ses » sapeurs-pompiers résident dans une nouvelle caserne (voir encadré), qui abrite également l’atelier, et disposent enfin de ­suffisamment de place pour effectuer une séparation noir/blanc en bonne et due forme et nettoyer et entretenir ­eux-mêmes leur équipement d’intervention.

Selon Fritz Schranz, la réalisation de ce grand projet a ­demandé un énorme travail, tant administratif que politique. Mais cela en valait la peine, tout comme les quelque 1 500 heures de travail que les pompiers ont ­consacrées à l’aménagement intérieur du nouveau bâtiment. « C’était quelque peu de devoir tout prendre en main soi-même et d’expliquer aux personnes pourquoi tous ces efforts étaient nécessaires », explique-t-il. « Mais au final, les économies réalisées pendant des années et l’initiative personnelle ont porté leurs fruits, notamment en matière d’hygiène d’intervention. »

Tandis qu’auparavant, les vêtements et l’équipement d’intervention étaient la plupart du temps nettoyés à l’extérieur, mais parfois également par les membres du corps de sapeurs-pompiers à domicile, dans leur lave-linge privé, les sapeurs-pompiers d’Adelboden disposent désormais de deux appareils Miele Professional modernes pour le nettoyage et le séchage des vêtements d’intervention, ainsi que d’une machine ALRO fournie par GROWAG pour le nettoyage, la désinfection et le séchage des équipements de protection respiratoire. « Avant, nous n’étions certainement pas à la hauteur en matière d’hygiène », explique Fritz Schranz. « Mais aujourd’hui, nous sommes en mesure d’appliquer la séparation noir/blanc, tant au niveau des ­locaux et que de l’équipement. Les sapeurs-pompiers ­peuvent ainsi être sûrs que leurs EPI sont nettoyés en ­machine après les interventions et les exercices, ­réimprégnés si nécessaire et préparés dans l’armoire de séchage. »

Le nouveau lave-linge Miele PWM 912 est chauffé électriquement, librement programmable et dispose d’un tambour spécial pour le rinçage des salissures grossières. Il dispose d’un volume de 110 litres et peut contenir jusqu’à 12 kilogrammes. Le programme « Imprégner les vêtements de protection » ­permet en outre une application très régulière et concentrée de produits d’imprégnation.

La nouvelle armoire de séchage Miele DC 120 WW permet de sécher les vêtements d’intervention sans les déplacer et de les réimprégner durablement à des températures ­élevées. Pour cela, les vêtements ne doivent pas être mis à l’envers, mais simplement suspendus sur les quatre cintres avec aération. Ils sèchent ainsi rapidement et de manière sûre aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des supports sur la porte ainsi que des ­crochets sont disponibles pour les gants, les bonnets, les masques et les autres petites pièces. La possibilité d’alimenter l’armoire de séchage en continu ­constitue un autre avantage. Il est ainsi possible d’ajouter ou de retirer des objets à sécher à n’importe quel moment, ce qui permet un séchage continu des équipements les plus divers.

Cette page Web utilise des cookies & des outils d’analyse. Si vous restez sur cette page, vous êtes prié d’accepter notre politique de protection des données.